Alopécie et calvitie

Tout le monde perd des cheveux : c’est un phénomène naturel et normal. La chevelure se reconstitue en fait continuellement. Cependant, avec l’âge, les cheveux deviennent plus fins et plus clairsemés. Chez certaines personnes, la perte de cheveux est plus importante et plus précoce.

Alopécie, Calvicie

On appelle « alopécie » la chute progressive des cheveux, tandis que la « calvitie » est une alopécie extrême, ou encore le stade ultime de la perte de cheveux, lorsque l’on devient chauve.

Il peut d’ailleurs s’agir d’une calvitie totale ou partielle, c’est-à-dire limité à une partie du cuir chevelu, souvent le sommet du crâne, surtout chez l’homme.

Qui est touché ?

L’alopécie ou perte de cheveux touche tout le monde, mais à un degré divers. Les hommes sont souvent plus touchés que les femmes. Mais l’alopécie est un processus naturel, surtout après 50 ans, lié au vieillissement. Lorsque l’alopécie est plus précoce, elle peut relever de causes diverses.

Les causes

L’alopécie masculine relève de causes hormonales, puisque les androgènes tendent à atrophier le follicule pileux ; à l’inverse, les hormones de la femme, comme les œstrogènes, sont protecteurs du cheveu.
De même que le type de cheveux, la tendance à l’alopécie est inscrite dans le patrimoine génétique, même si aucun gène spécifique n’a été mis en évidence.

Mode de vie

Une alimentation carencée – en particulier en vitamines et minéraux – fragilise le cheveu et donc l’apparition de l’alopécie. Celle-ci est réversible si le trouble est corrigé. Le stress peut aussi provoquer une perte ponctuelle et massive de cheveux.

Les traitements, en particulier la radiothérapie et la chimiothérapie

Cette dernière bloque la mitose (division cellulaire) et donc la croissance du cheveu. L’alopécie médicamenteuse est réversible à l’arrêt du traitement.

Comment se coiffer quand on perd ses cheveux ?
Comment traiter la chute de cheveux naturellement ?